DIY – Bricolage – Travaux

8 conseils à suivre pour une belle peinture

Suivez nos astuces pour réaliser une belle peinture.

Appliquer dans le bon sens

Après avoir dégagé les angles et les boiseries, c’est le moment de passer le rouleau. Travaillez en zones successives d’1m².

Peinture acrylique : du haut vers le bas

Peinture glycéro : par passes croisées puis lisser de haut en bas sans reprise de peinture

Avoir un support propre et sec

Votre mur doit être lisse, sans irrégularités. Pour boucher les fissures, grattez avec un grattoir triangulaire et recouvrir avec l’aide d’un enduit de rebouchage. Pour les trous (de chevilles ou de clous), garnissez-les d’enduit de rebouchage et finissez en lissant au couteau de peintre. Poncez et dépoussiérez votre mur. Lessivez le support (de bas en haut) avec une éponge neuve, de l’eau chaude, une bassine et de la lessive. Vous trouverez des lessives spéciales travaux dans les magasins de bricolage (lessive à cristaux de soudre ou d’oxydrine).

Avoir le matériel adapté

Pour le choix du pinceau, les deux critères importants sont les poils et la forme du pinceau : les poils naturels pour la peinture glycéro et les poils synthétiques pour la peinture acrylique. En cas de doute, consultez les indications de votre peinture.

Pour le choix du rouleau, la longueur des poils va être déterminée par le support. Les poils courts sont destinés aux surfaces lisses alors que les poils longs concernent les surfaces à relief ou rugueuses.

Avoir les bonnes quantités

Vérifiez sur l’emballage le rendement de la peinture et le nombre de couches à passer.

Surface / rendement = nombre de litres

Nombre de litres / conditionnement = nombre de pots

N’oubliez pas de multiplier votre nombre de pots de peinture par votre nombre de couches.

Appliquer une sous-couche

La sous-couche doit être adaptée à votre support. Par exemple : bois, alu, pvc, métal, carrelage… Elle permet d’uniformiser l’aspect de la peinture sur la surface. Respectez les indications du fabriquant concernant le temps de séchage.

Choisir l’aspect

Mate : Elle absorbe la lumière et les défauts du support. Elle n’est pas lessivable, mais apporte une ambiance chaleureuse.

Satinée : Elle est lessivable et réfléchit la lumière. Attention, elle met en avant tous les défauts de vos murs.

Brillante : Avec son aspect laqué, elle réfléchit la lumière. Lessivable, elle est plutôt réservée aux murs sans défauts.

Procéder par étape

Mélangez la peinture pour avoir une matière homogène. Commencez à proximité de la principale source lumineuse de la pièce pour peindre. Commencez par le plafond, les plinthes, et finir par les murs.

Attention à la température

La température jouent un rôle important dans l’application de la peinture. Prenez en compte les conseils du fabricant.

 

A lire aussi

Laisser un commentaire