DIY – Bricolage – Travaux

Doubler un mur

Le meilleur moyen de se protéger du froid ou du bruit, de réaliser des économies d’énergie, etc., c’est souvent de doubler les murs. Un peu comme un sandwich isolant, il s’agit de poser, sur une ossature de métal, de la laine de verre ou de la laine de roche et de la recouvrir avec des plaques de plâtre. Avant de commencer, n’oubliez pas de prévoir de la place pour entreposer les ballots de laine de roche, car ils sont imposants. À vous de jouer !

Outils de base :

  • Mètre à enrouleur
  • Crayon
  • Gants épais
  • Lime
  • Tournevis
  • Cutter
  • Enduit à bandes
  • Spatule étroite
  • Spatule large
  • Scie à métaux
  • Perceuse à percussion
  • Visseuse électrique
  • Marteau
  • Niveau à bulle
  • Masque de protection
  • Lunettes de protection
  • Escabeau

Fournitures spécifiques :

  • Chevilles
  • Vis
  • Vis spéciales pour plaques de plâtre
  • Bande à joints
  • Rails d’ossature pour le sol et pour les murs (dimensions en fonction de l’épaisseur de l’isolant)
  • Isolant en ballots (laine de roche) de 60 cm de large
  • Panneaux BA13
  • Bac à gâcher

Doubler un mur

Comment doubler un mur ?

Bon à savoir :

Les isolants minces, comme leur nom l’indique, sont beaucoup moins épais que les matériaux classiques. Leurs qualités sont équivalentes en termes d’isolation thermique, mais pas sur le plan phonique, pour le quel l’isolant mince est inopérant.

Photographe :  Julia Brechler / Bricolo Factory

A lire aussi

Laisser un commentaire