DIY – Bricolage – Travaux

Tout savoir sur les pinceaux

Faire des travaux de peinture chez soi, ça se prépare ! Mais savez-vous quels pinceaux utiliser? Vous avez l’embarras du choix dans les rayons de bricolage et vous hésitez entre la brosse à rechampir et la brosse pouce. Voici quelques conseils pour vous guider et faire le bon choix. 

Connaissez-vous bien les pinceaux ?

Le pinceau est composé de 3 parties :

  • le manche : en bois ou en matériaux synthétiques. Il est idéalement lisse pour être facile et agréable à tenir
  • la virole :  bague en métal  après le manche qui fixe les poils
  • le fixateur :  colle qui permet le maintien et l’assemblage des poils

Bien choisir son pinceau :

Les poils ont plusieurs origines :

  • naturels : provenant d’animaux (sanglier sauvage, chameau, martre ou de crins de cheval) destinés aux peintures glycéro
  • synthétiques : en nylon, en perlon et en polyester destinés aux peintures à l’eau dites « en phase aqueuse ». Ils sont plus résistant à la déformation et aux produits chimiques

Un pinceau adapté à vos travaux :

Chaque pinceau est adapté à une action précise. Le coût des travaux quand on repeint une pièce peu vite grimper, mais pour vous garantir un résultat optimal, ne lésiner pas sur la qualité de vos pinceaux. Une entrée de gamme peut gâcher votre peinture en perdant ses poils ou en laissant des traces.

  • Pour peindre des boiseries, des plinthes et des encadrements de portes, utiliser la brosse plate.  Elle existe en différentes largeurs : 25, 35, 50, 75 et 100 mm en poils synthétiques ou naturels.

Brosse plate

Brosse plate T20 en soie naturelle – 3,55 € – SAVY – Castorama

  • Plus adaptée aux grandes surfaces, la brosse plate murale permet de peindre les murs pour donner un effet badigeon. Elle existe en différentes largeurs : 100, 125, 150 et 175 mm. brosse large

Brosse large pour peintures murales à effet – 13,95 € – Leroy Merlin

  • Pour dégager les angles des murs, utiliser la brosse à rechampir : sa forme ronde et son extrémité effilée permettent de peindre des détails et des zones précises (moulures, bordures… ). Le travail est alors plus propre.

brosse à rechampir

Brosse à rechampir 21mm – 100% soie synthétique – 5,90€ – Leroy Merlin

  • Pour peindre aux endroits plus difficiles d’accès, comme le mur derrière votre ancien radiateur, privilégier le pinceau coudé (ou à radiateur) : sa virole courbée à 25° vous facilitera le travail. brosse radiateur castorama

Brosse coudée T30 – soie naturelle – 3,65€ – Castorama

  • Pour la décoration et vos pochoirs, utiliser le pinceau pochoir : Brosse courte et ronde de petite taille. Elle permet une application plus régulière en tapotant à travers le pochoir.

 

3 pinceaux pochoirs de 11,16,20 mm – 6,95€ – Castorama

  • Les petites surfaces non planes, qui ne demandent pas trop de précision ( les angles, les moulures et autres menuiseries) préférer la brosse pouce.
    Brosse pouce

Brosse pouce en soies blanches – 11,69€ – Manutan

  • Pour l’application de vernis, d’huiles d’entretien, de vitrificateur, de lasures ou de peinture à effet sablé le spalter (ou queue de morue) est l’outil qu’il vous faut. C’est un pinceau de type brosse large. Il existe plusieurs tailles allant de 20 mm à 200 mm. En loisirs créatifs, on l’utilise pour réaliser des aplats de couleurs. Les poils sont plus courts qu’une brosse plate large.spater

Pinceau plat pour vernir, huiler, vitrifier, lasurer, saturer, DEXTER PRO, 150mm – 8,55€ – Leroy Merlin

Vous savez à présent quels pinceaux choisir pour vos travaux de peinture. Il ne reste plus qu’à vous lancer.

En savoir plus :

A lire aussi

Laisser un commentaire